basculer sur la recherche détaillée
Partager ce projet :
Développement durable Matériels pédagogiques

Comprendre l’impact de l’infiltration de l’eau sur le bon fonctionnement de l’agroécosystème

Former des étudiants ayant une compréhension approfondie de l’impact de l’infiltration de l’eau dans le sol sur l’agroécosystème, afin d’évaluer les pratiques culturales pour proposer des systèmes de production durables et performants.

Dans le cadre des parcours d’approfondissement de la spécialité Agriculture de l’Institut, nos étudiants sont amenés à évaluer les pratiques culturales en terme d’impact sur la préservation des ressources, afin de promouvoir la durabilité des systèmes de production.

Les pratiques culturales ont un impact sur divers processus qui affectent les ressources eau et sol. L’infiltration en fait partie. C’est le processus qui décrit la circulation de l’eau dans le sol et qui pilote le ruissellement (circulation de l’eau à la surface des sols pouvant entrainer l’érosion de terres et les coulées de boues). Comme l’eau est le vecteur de transport de divers éléments tels les nutriments, les pesticides et aussi les particules des sols, l’évaluation de l’impact des pratiques culturales sur l’infiltration est essentielle pour proposer des systèmes de production durables répondant aux défis de triple performance (environnementale, économique et sociale) et assurant la transition agroécologique.

Afin d’implémenter des travaux pratiques dans les modules « caractérisation des propriétés physiques du sol» du parcours d’approfondissement Agroéquipements et Nouvelles Technologies et « hydrologie du bassin versant » du parcours Agroécologie, Sols, Eaux et Territoires, nous avons besoin d’infiltromètres de terrain. Ce sont des appareils portables des divers diamètres qui permettent de mesurer la vitesse avec laquelle l’eau circule dans le sol. Nos étudiants mettront en œuvre des campagnes de caractérisation au champ afin de : (a) comprendre le processus d’infiltration de l’eau dans le sol et (b) évaluer l’effet des pratiques culturales contrastées (par ex. labour et non labour) sur l’infiltration.

Objectifs.

‒       Approfondir les connaissances sur le processus d’infiltration de l’eau dans le sol

‒       Former nos étudiants à l’évaluation de l’impact des pratiques culturales sur l’infiltration, un des processus pilotant le fonctionnement de l’agroécosystème

‒       Mettre en œuvre une campagne de mesure de l’infiltration des sols au champ

 

Impact du projet. Ce projet permettra à nos élèves en 4ème année de la spécialité Agriculture de comprendre l’impact de l’infiltration sur le fonctionnement de l’agroécosystème. Les connaissances et compétences acquises pourront être mobilisées pour proposer des systèmes de production répondants au défi de triple performance (environnementale, économique et sociale) et aux principes de l’agroécologie.

Budget :

Infiltromètre diamètre 20 cm (1 unité) = 3650 €
Mini infiltromètre diamètre 2,5 cm (4 unités) = 1200 €
Total = 5250 €
 

Chef de projet : Carolina UGARTE - Enseignant - Chercheur en Sciences du sol

5 250 €

Montant total à financer

0%
0% financé
  • Reste à financer : 5 250 €

UniLaSalle

19, rue Pierre Waguet
B.P. 30313
60026 BEAUVAIS Cedex
Hauts-de-France

Ingénieur en Agronomie et Agro-Industrie - SPECIALITES PLURIVALENTES DE L'AGRONOMIE ET DE L'AGRICULTURE

Habilitation : Hors-quota - catégorie B

Entreprises, vous souhaitez participer au financement de ce projet grâce à votre Taxe d'Apprentissage ?

Contactez votre chargé de relations entreprises ou Yassin KAIMA :

01 45 72 82 39

ykaima@octalia.org