basculer sur la recherche détaillée
Partager ce projet :
Transformation numérique Matériels pédagogiques

Un Drone pour former aux applications numériques professionnelles

Les nouvelles technologies sont incontournables dans la formation des apprentis pour les préparer aux métiers de demain. L'agriculture, le paysage et les  métiers de l’eau n'échappent pas à cette évolution. L'utilisation du drone devient un collaborateur pour la prise de décision en apportant des informations essentielles. Le projet consiste à acheter un drone professionnel, des logiciels professionnels pour traiter les données collectées et aménager une salle avec un TBI et des ordinateurs.

Les nouvelles technologies sont incontournables dans la formation des apprentis pour les préparer aux métiers de demain. L'agriculture, le paysage et les  métiers de l’eau n'échappent pas à cette évolution. L'utilisation du drone devient un collaborateur pour la prise de décision en apportant des informations essentielles. Le projet consiste à acheter un drone professionnel pour réaliser entre autre de la cartographie et des logiciels professionnels pour traiter les données collectées. Pour enseigner, le CFA de l'ISVT souhaite aménager une salle pour la dédier aux nouvelles technologies   avec un tableau TBI et une servante à ordinateurs portables (pour permettre d’intervenir dans d’autres salles).

 

L’ISVT dispose déjà de logiciels professionnels, Autocad, Couprod….et souhaite faire des partenariats avec des structures professionnelles pour l’utilisation d’applications spécifiques, comme les logiciels de traitement de l’information des robots de traite, les logiciels de gestions des troupeaux et des parcelles, les logiciels de traitement de l’information pour l'adaptation des apports d'engrais et les traitements pesticides

D'autres applications sont envisageables dans les différents champs professionnels de nos filières.

 

La réalisation de ce projet permettra aux apprentis des sections BPREA , BP AP, BTS ACSE et BTS GEMEAU  de travailler sur des  projets pédagogiques « grandeur nature », en conditions réelles de travail, sur des objectifs correspondant aux référentiels de diplôme des BP et des BTS :

INTÉRET POUR NOS SECTEURS DE FORMATION:

Depuis quelques années, les solutions informatiques d'aide à la décision foisonnent. Nombre d'entre elles étaient présentées au Salon international de l'agriculture (SIA), qui se tenait jusqu'au 5 mars à Paris. Prévisions de rendement des cultures, robots dans les élevages, désherbage automatisé… Un bouleversement majeur, une troisième révolution agricole après celle du passage à une agriculture commerciale et celle de la productivité par la mécanisation et la chimie. "Les outils numériques permettent d'améliorer la compétitivité des agriculteurs et leurs conditions de travail.

Instituts de recherche et industriels du monde agricole s’emparent des outils numériques pour pousser plus loin la connaissance et  la modélisation des cultures et fournir des outils performants aux agriculteurs. Les technologies du numérique, le développement d’outils d’aide à la décision, de drones ou de robots doivent permettre à l’agriculture de réduire encore ses coûts et de mieux respecter l’environnement. Une révolution en cours, qui bouleverse les pratiques et la recherche. Bien consciente de cet enjeu, la France a lancé le 29 février 2016 le plan Agriculture-Innovation 2025, qui priorise les questions du climat, de la biologie des systèmes, des biotechnologies et des données massives et numériques. Les établissements agricoles doivent aller dans ce sens et développer des activités pour former la nouvelle génération à l’utilisation de ces nouveaux moyens

De multiples exemples :

 

Le drone : un allié de l’agriculteur

 

L’usage des drones dans le monde agricole se démocratise. D’autant plus que des capteurs de plus en plus précis voient le jour, tel le Sequoia ou le Bluegrass de Parrot qui travaille simultanément sur 4 bandes de rayonnement.

Grâce aux données ainsi récoltées et à des logiciels de traitement de données tiers, il devient possible d’apporter la bonne fertilisation et le bon arrosage d’herbicide sur chaque m² pour optimiser le rendement des parcelles.  Cette application peut avoir un intérêt notable dans le suivi de la culture de la lentille en AOP. Bien souvent les dégâts sur culture ne sont observables que lors de la récolte. Un travail de relevé sur parcelles avec des cartographies associées permettrait de repérer des éléments de dysfonctionnement et ciblerait mieux les interventions envisageables.

 

On peut imaginer des applications dans les systèmes d’élevage pour la mesure de la biomasse, et faciliter par cela le pilotage du pâturage et de la complémentation des animaux

Drone : la modélisation  des projets paysagers grâce au 3D

 

Le survol des parc à aménager permet de réaliser une modélisation 3D à partir des photos prises par le drone. La maquette 3D est partagée avec les annotations, mesures et descriptions apposées par le chef de projet. Ce partage d’informations guidera les différents intervenants vers une plus grande efficacité d’exécution. 

Drone : Le suivi des réseaux de chaleur

 

En février dernier, un drone équipé d’une caméra thermique infrarouge a inspecté 5 kilomètres sur les 20 que compte le réseau de chaleur de Vénissieux Energies, filiale de Dalkia. Dix points de faiblesse ont ainsi pu être identifiés.

 

L’objectif de cette thermographie était double : pré-localiser des zones susceptibles de se fissurer et d’entraîner des fuites et plus généralement, orienter le programme de renouvellement des canalisations dans une optique de bonne gestion du patrimoine. La thermographie infra-rouge par drone est un moyen innovant d’inspecter les réseaux de chaleur. L’identification de points de faiblesse se fait à la lecture de la carte, par la couleur « écarlate » qui caractérise une source de chaleur et met en évidence une anomalie thermique d’isolation du tuyau.

 

 

Moyens déployés pour mener à bien le projet

(composition de l’équipe pédagogique, équipements mis à disposition, outils utilisés…)
 

L’équipe pédagogique est formée de jeunes formateurs expérimentés très enclin à l’adoption de technologies nouvelles. Nous nous appuierons sur une structure d’enseignement de notre réseau situé dans le Puy de Dôme qui a développé un module sur l’utilisation des nouvelles technologies pour une meilleure maitrise des intrants en grandes cultures. Le formateur de phytotechnie, ainsi que celui d’informatique suivront une formation pour parfaire leur connaissances et acquérir les compétences nécessaire à l’utilisation d’un drone.

Le drone retenu est un drone professionnel polyvalent conçu pour l’agriculture, mais qui peut s’adapter aux besoins du paysage et du secteur de la gestion de l’eau, grâce à ses 2 caméras embarquées : une caméra vidéo et un capteur multispectral. Cette solution permet de surveiller visuellement les infrastructures, les cultures et de détecter des problèmes grâce à l’utilisation de 4 capteurs différents, Parrot Sequoia analyse la quantité de lumière absorbée puis réfléchie par les plantes pour déterminer leur état de santé. Avec l’utilisation d’un logiciel Airinov, comme une radiographie ou un scanner, il transforme les données captées par le drone en carte de zonage simple ou détaillée et en carte NDVI. Il indique l’état de la végétation de la parcelle cartographiée.

Il devient alors facile et rapide de visualiser précisément les zones à problèmes et de prendre les bonnes décisions.

Pour permettre la pratique et l’utilisation de cette nouvelle technologie, il est nécessaire de disposer d’une salle informatique dédiée avec 10 ordinateurs portables  et un tableau interactif.

Un travail sera fait en collaboration avec une structure partenaire locale pour voir la valorisation possible dans le suivi de la culture de la lentille verte du Puy en Velay.

Objectifs à atteindre

L’objectif principal à atteindre est de former les apprentis aux nouvelles technologies et à leurs applications terrains, dans nos différents domaines de compétence.

L’objectif secondaire, mais malgré tout important est de travailler dans un cadre expérimental avec un acteur professionnel local, spécialiste de la lentille verte  et  des cultures céréalières et fourragères. Nous pouvons espérer à terme étendre cette démarche dans le champ du paysage et de la gestion de l’eau.


Budget prévisionnel
 
 
 
RECETTES: 22 974 €                     DEPENSES (TTC):22 974 €

Taxe apprentissage: 22 000 €       Drone: 6 192 €
Autofinancement:974 €                 Ordinateurs portables:12 382 €
                                                         TBI salle de réunion/ 4 400 €

22 000 €

Montant total à financer

0%
0% financé
  • Reste à financer : 22 000 €

Institut Professionnel Technologique ISVT

72 avenue de Vals
43750 VALS PRES LE PUY
Auvergne Rhône-Alpes

Brevet Professionnel Aménagements Paysagers - AMENAGEMENT PAYSAGER,
Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole - PRODUCTIONS ANIMALES, ELEVAGE SPECIALISE, AQUACULTURE, SOINS AUX ANIMAUX,
BTSA Analyse, Conduite, Stratégie des Entreprises Agricoles - PRODUCTIONS ANIMALES, ELEVAGE SPECIALISE, AQUACULTURE, SOINS AUX ANIMAUX,
BTSA Gestion et Maitrise de l'EAU - NETTOYAGE, ASSAINISSEMENT, PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT

Habilitation : Hors-quota - catégorie A

Entreprises, vous souhaitez participer au financement de ce projet grâce à votre Taxe d'Apprentissage ?

Contactez votre chargé de relations entreprises ou Yassin KAIMA :

01 45 72 82 39

ykaima@octalia.org