basculer sur la recherche détaillée
Partager ce projet :
Matériels pédagogiques Handicap Services à la personne

Atelier de soins socio-esthétiques pour accompagner le malade durant son traitement contre le cancer

Depuis 2012, les étudiants de la formation Alimentation et Santé inscrits dans le parcours « Prévention de la santé » sont amenés dans leur cursus à former les malades du cancer à adapter leur habitudes de vie pour prévenir le risque de dénutrition induit par la pathologie elle-même et également par les traitements. Cette action entre dans le cadre de l’éducation aux « soins de support », qui comporte trois valences : la nutrition, l’activité physique adaptée, les soins socio-esthétiques.

Cela a été rendu possible grâce aux travaux de recherche du programme NEODIA (donner de l’autonomie au malade au quotidien), engagés depuis début 2010 par le Centre Hospitalier de Beauvais et UniLaSalle. On apprend que les traitements sont moins efficaces lorsque les personnes sont dénutries à cause des effets secondaires. Ce programme, conçu avec la complicité des malades eux-mêmes, a débouché sur la création d’une action d’éducation thérapeutique en nutrition. Elle se compose d’ateliers de cuisine thérapeutique et d’un site internet appelé « vite fait bienfaits » et son application mobile, servant de coaching à distance. Ainsi  100.000 personnes visitent ce site depuis sa mise en service en 2015. Le site se nourrit d’une base de donnée évolutive, qui s’enrichi régulièrement des dernières recherches dans le domaine. Reconnu par la profession, le site a reçu le Prix des Droits des Usagers et le Prix francophone d’accès aux soins de support remis par l’AFSOS.

 

En 2018, à l’initiative du comité de pilotage de NEODIA, les étudiants d’UniLaSalle ont travaillé à l’aménagement et au fonctionnement d’un atelier d’éducation à l’activité physique adaptée, en complément de l’axe « nutrition ».

Il reste une dernière pierre à ajouter au dispositif pour finaliser le programme global de soins de support : un atelier de soins socio-esthétiques. En effet, il est maintenant bien établi que l’image de soi permet au malade de surmonter l’évolution de son état physique. Une intervention précoce juste après l’annonce de la maladie permet de contrôler le stress en apprenant à vivre en société le plus normalement possible. On sait que le stress est source de signaux d’inflammation en lien avec la survenue anorexie, source de dénutrition.

 

Ainsi, le programme éducatif NEODIA sera en mesure de proposer une offre éducative combinant les trois valences: manger, bouger, image de soi.

 

Concrètement, lorsque les étudiants auront terminé ce travail de « validation du cahier des charges d’animation de l’atelier de soins socio-esthétiques », l’ensemble du matériel acheté sera installé dans un site du Beauvais qui accueillera une maison de santé en cancérologie, projet unique en France. La salle de sport est déjà équipée, il ne manque que la salle se soins socio-esthétiques, qui fait l’objet de la présente demande d’aide.

 

Budget :

Equipements pour une salle de soins socio-esthétique de 3 postes = 8000 €

Financé

8 000 €

Montant total à financer

100%
100% financé
  • Reste à financer : 0 €

UniLaSalle

19, rue Pierre Waguet
B.P. 30313
60026 BEAUVAIS Cedex
Hauts-de-France

Ingénieur en Alimentation et Santé - AGRO - ALIMENTAIRE, ALIMENTATION, CUISINE

Habilitation : Hors-quota - catégorie B

Entreprises, vous souhaitez participer au financement de ce projet grâce à votre Taxe d'Apprentissage ?

Contactez votre chargé de relations entreprises ou Yassin KAIMA :

01 45 72 82 39

ykaima@octalia.org